24.08.2017

Bosch Rexroth

Des « antennes de sécurité »

Défi : répondre aux attentes de Bosch Rexroth, qui recherche une flotte de frontaux avec une sécurité accrue via une limitation de vitesse automatique.

Solution : Avec la généralisation de la technologie RFID, il devient possible de limiter automatiquement la vitesse de circulation dans les halls et entrepôts. ;

Produits : kit RFID, chariots élévateurs électriques RX 20 et RX 60, gerbeurs EXV, EGV et FV-X

Il est un indicateur que l'industrie ne perd jamais de vue : les statistiques d'accident. Loin d'être de simples chiffres, celles-ci influent en effet sur les arrêts maladie, les interruptions de production, les primes d'assurance, le cours en bourse de l'entreprise et, en fin de compte, sa valeur même ainsi que les taux d'intérêt auxquels elle se finance. C'est pourquoi les approches innovantes visant à minimiser les risques d'accident au cours de la production quotidienne figurent en tête de liste des critères d'évaluation d'un nouvel investissement. Ainsi, lorsque Bosch Rexroth à Elchingen a souhaité remplacer les quelque 100 chariots élévateurs utilisés sur son site, la sécurité a constitué un aspect important de l'appel d'offres.

Un appel d'offres en forme de concours d'innovation

« Nous avons voulu faire de cet appel d'offres un concours d'innovation auquel nous avons convié tous les constructeurs représentés en Allemagne, se souvient Ercan Yildirim, du département des achats de machines à Elchingen. Cette approche nous a permis de découvrir et maîtriser les différents concepts tout en obtenant un aperçu complet du marché.

« En plus de la sécurité – sous la forme d'une vitesse limitée à six kilomètres par heure dans les halls, nous souhaitions atteindre le plus haut niveau de standardisation et d'efficacité possible au sein de la nouvelle flotte », précise-t-il. « En outre, nous voulions augmenter de 20 % la disponibilité de nos chariots et recherchions une solution en « full service » pour la gestion de notre flotte », ajoute Steffen Ert qui, avec son équipe, gère tous les transports internes de l'usine sur une superficie d'environ 50 000 mètres carrés.

STILL a en particulier convaincu Bosch Rexroth avec sa solution à base de technologie RFID pour la limitation de vitesse dans les zones de danger. Ce concept ne nécessite qu'une antenne RFID par chariot et environ 90 transpondeurs noyés dans le sol de part et d'autre de chacune des 27 portes d'entrée du hall. Dès qu'un chariot-élévateur arrivant de l'extérieur entre dans l'un des halls à protéger, la vitesse du véhicule est automatiquement plafonnée à six kilomètres par heure. Ce n'est qu'en quittant la zone que le conducteur peut à nouveau dépasser cette vitesse. Au total, Bosch Rexroth a dû installer 2 500 transpondeurs passifs d'un diamètre de 6 millimètres à l'intérieur et à l'extérieur des seuils des locaux à protéger.

Une flotte réduite de 170 à 135 chariots

« L'un des avantages de cette solution est sa totale fiabilité : elle ne peut en aucun cas être contournée – ni volontairement, ni même accidentellement ou par négligence, note Ercan Yildirim. Les approches des autres constructeurs ne nous apportaient pas une telle assurance. Dans le cas d'un système avec barrières photoélectriques, par exemple, les zones de détection auraient dû être constamment maintenues dégagées, ce que rien ne peut garantir. En outre, les seuils à protéger auraient dû faire l'objet de raccordements électriques spécifiques. »

STILL a été capable de convaincre non seulement par ses solutions RFID de pointe, mais aussi par la modernité de la technologie d'entraînement de ses chariots. Jusqu'à présent, Bosch Rexroth s'est appuyé sur des moteurs thermiques GPL pour ses chariots élévateurs. « Les frontaux électriques étaient auparavant inenvisageables en raison des changements de batterie, alors très longs, coûteux et complexes, et des temps de charge incompatibles avec notre fonctionnement en continu sur trois postes, explique Steffen Ert.

Toutefois, la simplicité du concept de changement latéral de batterie développé par STILL, ainsi que la technologie de chargeur à hautes fréquences, deux concepts qui permettent de gagner beaucoup de temps, ont depuis longtemps fait de la motorisation électrique une option hautement intéressante pour les frontaux. Mieux encore : un petit nombre de batteries de remplacement permet ainsi d'assurer une disponibilité de presque cent pour cent de tous les chariots d'une flotte.

Grâce à de tels atouts, ainsi qu'à d'autres mesures organisationnelles, Bosch Rexroth a pu réduire sa flotte de 20 %, passant de 170 à 135 chariots.

En outre, grâce à l'efficacité des moteurs STILL, l'entreprise non seulement économise sur les coûts de l'énergie, mais réduit également son empreinte carbone : « Chaque année, nos transports internes génèrent désormais 127 tonnes de CO2 en moins », se réjouit-il. En outre, les économies réalisées sur les consommations énergétiques sont encore accrues grâce à des coûts d'entretien moins élevés que les frontaux GPL et à des mensualités de loyer avantageuses dans le cadre du contrat « full service ». « Ce projet a considérablement amélioré notre structure de coûts », résume Ercan Yildirim.

Un concept d'exploitation unifié

STILL gère désormais l'entretien et la maintenance, non seulement des 88 chariots nouvellement livrés par eux, mais également des 47 autres appareils du fournisseur précédent encore en service. Ces derniers ont en effet été entièrement repris dans le cadre d'une cession-bail par STILL, qui les loue maintenant à Bosch Rexroth.

« Une partie de notre flotte précédente était en effet encore trop récente pour être réformée. Remplacer ces appareils n'aurait pas été rentable », explique Ercan Yildirim. Les autres chariots étaient déjà amortis en raison de leur ancienneté. Ils ont été repris par STILL au prix du marché.

Outre tous ces avantages commerciaux et environnementaux, la décision a également été influencée... par les employés eux-mêmes. Les deux meilleurs fournisseurs présélectionnés durant la première phase de l'appel d'offres pour être confrontés au fournisseur précédent ont chacun fourni à l'entreprise un transpalette et un chariot-élévateur pendant environ trois semaines pour la seconde phase, consistant en des tests pratiques en situation réelle. « Or, nos collaborateurs se sont très vite habitués au concept d'exploitation de STILL. » ;

Dans le cadre de ce projet, STILL a fourni 22 chariots élévateurs frontaux – des RX20-16, RX20-20, RX60-25 et RX60-35. S'y sont ajoutés 68 transpalettes et gerbeurs des types EXV12, EGV14, EGV16, EGV-S 20 et FV-X. Ce n'est qu'un commencement : STILL se positionne désormais comme un fournisseur de premier choix pour l'équipement des autres sites de production de Bosch Rexroth.

Présentation : Bosch Rexroth AG

Bosch Rexroth AG est l'un des principaux spécialistes internationaux des technologies d'entraînement et de commande. Totalisant plus de 500 000 clients dans le monde, l'entreprise crée sous la marque Rexroth des solutions sur mesure pour la conduite, le contrôle et le déplacement des véhicules. Bosch Rexroth est également un partenaire pour l'équipement et l'automatisation des usines, pour les machines mobiles et pour la gestion des énergies renouvelables. Se définissant elle-même comme Drive & Control Company, Bosch Rexroth développe, fabrique et distribue ses composants et systèmes dans plus de 80 pays. Employant 34 200 collaborateurs, la société Bosch Group a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires d'environ 4,1 milliards d'euros. Plus d'information sur : http ://www.boschrexroth.com>www.boschrexroth.com chariots élévateurs électriques STILL Gerbeur EXV Gerbeur FV-X