10.09.2021

DB Schenker s’engage avec STILL pour le renouvellement de son parc.

L’agence DB Schenker à Amiens s’équipe d’une flotte de plus de 45 chariots STILL et les personnalise à ses couleurs.

« Nos chariots rétractables travaillent en moyenne 3000 heures par an », des engagements que l’on retrouve normalement sur des chariots thermiques. Certains d’entre eux atteignent même 17 000 heures, un record qui reflète la robustesse et la fiabilité des chariots mais également la compétence des équipes » explique Jérôme Chovaux directeur du site d’Amiens.

C’est dans ce contexte que l’agence d’Amiens renouvelle sa flotte de chariots en partenariat avec STILL qui fournit 45 chariots dont 20 FM-X 17 (chariots rétractables) tous logotés aux couleurs de DB Schenker.

Chez DB Schenker, la sécurité, une priorité

Avec le renouvellement de son parc, DB Schenker a opté pour l’adaptation de nombreux éléments de sécurité sur ses chariots : scanner sur fourche, caméra embarquée, capteur de hauteur de levée… « Nous souhaitions faciliter les manipulations de charges en améliorant la sécurité, l’ergonomie et la visibilité » poursuit Jérôme Chovaux.

Tous ces éléments assurent un très grand niveau de précision pour la prise et la pose des palettes. L‘opérateur peut constamment voir la hauteur de levée sur l’écran du panneau de commande ainsi que la hauteur et la position des pointes de fourches et vérifier visuellement qu’elles ne vont pas toucher le bord du rayonnage lors du levage de la palette.

Tous les chariots rétractables sont également équipés du système ALS (Active Load Stabilisation) qui limite les oscillations du mât à très grande hauteur. « Nous déposons des charges à 11m de haut » explique Geoffrey Gueville, Responsable QHSE. « Ce système sécurise le travail de nos opérateurs pour la prise et la pose des palettes à très grande hauteur ».

Et pour la sécurité dans l’entrepôt, DB Schenker s’est équipé d’un système de protection supplémentaire proposé par STILL permettant d’éviter des chocs frontaux entre chariots et chocs piétons-chariots.

Pour accueillir cette nouvelle flotte de chariots, la salle de charge a été refaite à neuf.
Située au centre de l’entrepôt, d’une capacité de 80 batteries, le remplissage en eau est automatisé et un système de first in first out indique à l’opérateur la batterie à prendre. La salle de charge a été pensée pour pouvoir accueillir des batteries supplémentaires pour les appareils en location courte durée lors des pics d’activité.

Suivi et contrôle : avec FleetManager, l’entreprise mise sur la responsabilité des utilisateurs


Malgré un taux de casse déjà faible, DB Schenker a opté pour la mise en place de FleetManager. Ce logiciel permet la gestion du contrôle d’accès et la détection des chocs.
La prise en charge de l’appareil s’effectue grâce à une puce RFID insérée dans le badge d’accès au site de l’opérateur. « On s’assure ainsi que le cariste a bien toutes les habilitations et autorisations pour utiliser le type de chariots et on évite l’utilisation des chariots par des personnes non autorisées en termes de CACES » se félicite Jérôme Chovaux.

Aussi grâce à une utilisation ciblée des données recueillies, il est possible d’obtenir des informations importantes afin de prévenir les accidents. Grâce à ce dispositif, on peut isoler une plage de temps de cinq secondes correspondant au moment de l’impact (4 secondes avant et une seconde après l’accident). Une fois analysées, les données permettent la reconstitution du déroulement de l’accident, indiquant la courbe de vitesse du chariot, s’il y a eu utilisation d’un signal sonore ou lumineux, action sur le frein, la position des roues, si le chariot roulait en charge ou à vide...

Cette solution permet de piloter, tracer et responsabiliser les utilisateurs et de mieux gérer l’utilisation des chariots. Elle contribue ainsi à renforcer la sécurité des hommes, des infrastructures et des machines et s’inscrit donc parfaitement dans la stratégie de DB Schenker.